02 31 23 50 02
      A L'AFFICHE

      Vendredi 30 MARS – 20H45

      LA CH’TITE FAMILLE

      Valentin D. et Constance Brandt, un couple d’architectes designers en vogue préparent le vernissage de leur rétrospective au Palais de Tokyo. Mais ce que personne ne sait, c’est que pour s’intégrer au monde du design et du luxe parisien, Valentin a menti sur ses origines prolétaires et ch’tis. Alors, quand sa mère, son frère et sa belle-sœur débarquent par surprise au Palais de Tokyo, le jour du vernissage, la rencontre des deux mondes est fracassante. D’autant plus que Valentin, suite à un accident, va perdre la mémoire et se retrouver 20 ans en arrière, plus ch’ti que jamais !

       

      Vendredi 6 AVRIL – 20h45

      LA FORME DE L’EAU

      Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

      Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultrasecret, Elisa mène une existence solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

      Une réussite totale et certainement le film que l’on attendait tous de Guillermo del Toro dont le talent va enfin pouvoir être reconnu et célébré au delà de la sphère des geeks et adorateurs de créatures que nous sommes.
      Filmsactu

      Vendredi 13 AVRIL – 20h45

      BELLE ET SEBASTIEN 3

      (1h30min)

      Deux ans ont passé. Sébastien est à l’aube de l’adolescence et Belle est devenue maman de trois adorables chiots. Pierre et Angelina sont sur le point de se marier et rêvent d’une nouvelle vie, ailleurs… Au grand dam de Sébastien qui refuse de quitter sa montagne.
      Lorsque Joseph, l’ancien maître de Belle, ressurgit bien décidé à récupérer sa chienne, Sébastien se retrouve face à une terrible menace. Plus que jamais, il va devoir tout mettre en œuvre pour protéger son amie et ses petits…

      La trilogie se clôt ici en beauté, avec ce dernier épisode riche en aventure et en émotions.
      Femme Actuelle

      « Ciné-Séniors »

      Vendredi 20 AVRIL – 15H00

      TOUT LE MONDE DEBOUT

      Jocelyn, homme d’affaire en pleine réussite, est un dragueur et un menteur invétéré. Lassé d’être lui-même, il se retrouve malgré lui à séduire une jeune et jolie femme en se faisant passer pour un handicapé. Jusqu’au jour où elle lui présente sa sœur elle-même handicapée…

      Soignée, rythmée, élégante, la comédie réalisée par Franck Dubosc est riche en moments hilarants.
      Le Parisien

       

      Vendredi 20 AVRIL – 20H45

      HOSTILES

      Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

      En 1892, le capitaine de cavalerie Joseph Blocker, ancien héros de guerre devenu gardien de prison, est contraint d’escorter Yellow Hawk, chef de guerre Cheyenne mourant, sur ses anciennes terres tribales. Peu après avoir pris la route, ils rencontrent Rosalee Quaid. Seule rescapée du massacre de sa famille par les Comanches, la jeune femme traumatisée se joint à eux dans leur périple.
      Façonnés par la souffrance, la violence et la mort, ils ont en eux d’infinies réserves de colère et de méfiance envers autrui. Sur le périlleux chemin qui va les conduire du Nouveau-Mexique jusqu’au Montana, les anciens ennemis vont devoir faire preuve de solidarité pour survivre à l’environnement et aux tribus comanches qu’ils rencontrent.

       

      Parfaitement maîtrisé dans son image (somptueuse), dans sa narration (sous haute tension), dans sa réalisation (qui prend son temps sans ennuyer), dans le jeu de ses comédiens (tous en équilibre psychologique instable).
      Le Journal du Dimanche

      Séance juniors (ouverte à tous)

      Vendredi 27 AVRIL – 14H30

      MARY ET LA FLEUR DE LA SORCIERE

      C’est l’été. Mary vient d’emménager chez sa grand-tante dans le village de Manoir Rouge. Dans la forêt voisine, elle découvre une fleur mystérieuse qui ne fleurit qu’une fois tous les 7 ans. On l’appelle la « fleur de la sorcière ». Pour une nuit seulement, grâce à la fleur, Mary possèdera des pouvoirs magiques et pourra entrer à Endor, l’école la plus renommée dans le monde de la magie, qui s’élève au-dessus du ciel, au-delà des nuages.
      Le secret de la fleur de la sorcière se révèlera à elle petit à petit…

       

      Ce film modeste, allègre, profondément sympathique, énonce un « avant », un « après » et un « au-delà » Harry Potter : il traverse et transgresse les hiérarchies, passant des nuages aux herbes folles, dans les fourrés où jouent les gosses et où, justement, se fournissent sorciers et sorcières – entre plantes vénéneuses et guérisseuses.
      Cahiers du Cinéma

      Vendredi 27 AVRIL – 20H45

      TOUT LE MONDE DEBOUT

      Jocelyn, homme d’affaire en pleine réussite, est un dragueur et un menteur invétéré. Lassé d’être lui-même, il se retrouve malgré lui à séduire une jeune et jolie femme en se faisant passer pour un handicapé. Jusqu’au jour où elle lui présente sa sœur elle-même handicapée…

      Soignée, rythmée, élégante, la comédie réalisée par Franck Dubosc est riche en moments hilarants.
      Le Parisien

      Séance juniors
      (ouverte à tous)

      Vendredi 4 MAI – 14H30

      CROC-BLANC

      (1h25min)
      De
       Alexandre Espigares
      Genre Animation

      A partir de 6 ans

      Croc-Blanc est un fier et courageux chien-loup. Après avoir grandi dans les espaces enneigés et hostiles du Grand Nord, il est recueilli par Castor Gris et sa tribu indienne. Mais la méchanceté des hommes oblige Castor-Gris à céder l’animal à un homme cruel et malveillant. Sauvé par un couple juste et bon, Croc-Blanc apprendra à maîtriser son instinct sauvage et devenir leur ami.
      De plans savamment composés en jeux de lumière subtils, les images sont magnifiques.
      Télé Loisirs

      Vendredi 4 MAI – 20H45

      LA BELLE ET LA BELLE

      Margaux, 20 ans, fait la connaissance de Margaux, 45 ans : tout les unit, il s’avère qu’elles ne forment qu’une seule et même personne, à deux âges différents de leur vie…

       

      Une mélancolique comédie d’apprentissage se confond ainsi avec une étrange comédie de remariage. Précisions que c’est non seulement brillant, mais aussi hilarant presque de bout en bout.
      Libération